Sélectionner une page

Bonjour ! Comment allez-vous ? …

Il  y a un mois tout s’est arrêté d’un coup…

Des efforts considérables ont été déployés pour faciliter la continuité et l’interconnexion; notons au passage que nous sommes nombreux à pouvoir nous enorgueillir de notre toute nouvelle capacité à lancer et animer une réunion à distance 😉

Paradoxalement, face à la frénésie des échanges, l’incertitude ambiante, j’ai eu la sensation de me laisser emporter par le courant, sans avoir mon mot à dire, en éprouvant un sentiment de détachement peu habituel et, au demeurant, loin d’être désagréable. Au point où je me demande si ce n’est pas ça, au final, le vrai lâcher prise ?!

Je ne sais pas pour vous, mais, il m’a fallu un peu de temps pour sortir la tête de l’eau, reprendre pied sur terre et réaliser ce qui m’arrivait…et aujourd’hui, je constate avec émerveillement que la vie reprend son cours, malgré le confinement. Avec toute son amplitude de joies et de peines.

Qui aurait cru, il y a encore quelques temps que tout cela serait possible ? Quand tout se remettra en route comme avant, rien ne sera plus pareil. La vie reprend son cours et ses droits,… juste autrement. Quand l’eau rencontre un obstacle, son flux semble s’interrompre et s’accumuler dans l’espace qui fait barrage, jusqu’à …déborder et former de premiers filets d’eau qui permettent à nouveau l’écoulement…par de nouvelles voies…avec une simplicité époustouflante.

Et qu’en est-il de vous? Qu’est-ce qui a besoin de reprendre son cours ? Qu’est-ce qui pour vous coule de source désormais? Quel changement dans votre trajectoire routinière s’est-il avéré astucieux ?

Le confinement ça revient à déménager à l’intérieur …à composer avec les moyens du bord, s’organiser son quotidien autrement et trouver de nouveaux équilibres. Les entreprises recommencent à prendre des stagiaires, les écoles aménagent les projets de fin d’études, les médecins télé-consultent, les grands-parents se connectent sur Skype pour voir leurs enfants et petits enfants, un ami s’est promis que maintenant c’est 100% sûr il va enfin se bouger pour trouver un appartement avec un bout de jardin . Et chacun d’entre nous y va de ses solutions pour retrouver un semblant d’ordre ou carrément tout remettre en question.

Le confinement, ne nous enlèvera pas la liberté de redessiner un scénario de prochaine étape plus aligné à nos besoins individuels et collectifs. Mais soyons clairs, la reprise impliquera la traversée de zones arides qui tariront certains élans. Il nous faudra être patients pour que d’autres chemins se frayent et laissent cours à de nouvelles pratiques, plus respectueuses de la vie.

N’abandonnons pas l’espoir. Commençons déjà chacun et chacune d’entre nous à faire à jaillir ce qui nous paraît essentiel et utile, laissons- lui libre cours, dans la confiance que ce petit filet d’eau saura s’unir à d’autres courants pour former un ruisseau, car comme nous le savons tous, les petits ruisseaux font les grandes rivières…

et rejoindront un jour l’océan

A très bientôt
Anne